Google dit STOP aux pubs interstitielles de style pop-up en consultation mobile!

La navigation via mobile

Vous êtes nombreux à naviguer sur le Web à partir d’appareils mobiles (téléphones intelligents, tablettes). Selon Google, près de la moitié des recherches dans le monde sont faites à partir d’un appareil mobile. Au Canada, vous êtes plus de 9,4 millions à consulter votre fil Facebook quotidiennement en utilisant un support mobile.  

L’expérience utilisateur est donc primordiale pour le géant californien. La firme entend donc pénaliser les sites Web affichant des pop-up et publicités interstitielles intrusives qui gênent la navigation.

Pour illustrer notre propos, vous est-il déjà arrivé de cliquer sur une nouvelle sur votre fil d’actualité Facebook du genre : une vedette bien connue s’est mis les pieds dans les plats! Cliquez ici pour tout savoir? Si vous êtes pour le moins… curieux, les chances sont bonnes. Trop souvent, une fois le lien cliqué, l’utilisateur atterrit sur la page croustillante et POP! il se retrouve aveuglé par une publicité qui occupe la majorité de la page.

Eh oui, votre curiosité a eu raison de vous et c’était jadis le prix à payer… mais plus pour très longtemps. Le règne de la publicité dite interstitielle via support mobile sera sanctionné par Google dès le 10 janvier 2017.

 

La publicité interstitielle et pop-up

Par définition, l’interstitiel est un message publicitaire plein écran apparaissant entre la consultation de deux pages Web ou éventuellement lors de l’accès initial à un site Web. Elle a été reprise en mobile lorsque l’on tente, entre autres, de télécharger une application mobile ou d’accéder à certains types de pages Web.

Elle peut prendre diverses formes :

  • Publicité commerciale ou autopromotion qui apparaissent soudainement ou quelques secondes après l’accès à une page Web donné, masquant l’intégralité du contenu;
  • Elle apparaît également sous la forme d’interstitielle autonome que l’utilisateur doit décliner pour accéder au contenu désiré;
  • Sous la forme d’une page superposée qui prend l’apparence d’une page normale alors que le contenu est disponible sous la ligne de flottaison (qui démarque la page superposée de celle en dessous).

 

Vous n’aimiez pas… et Google non plus

Le géant en a fait l’annonce il y a quelques jours et à partir de janvier prochain, les éditeurs de sites Web seront pénalisés s’ils affichent des pop-up ou interstitiels sur les écrans des utilisateurs en mobile.

Cette mesure vient renforcer la politique de Google mise en place à la fin de l’année 2015. Dès lors, Google ne référençait plus les pages en mobile de tout annonceur affichant des publicités pleins écrans et incitant à télécharger une application mobile entre autres.

Google estime que cette pratique frustre les utilisateurs qui espèrent accéder directement au contenu souhaité lorsqu’ils cliquent sur leur résultat de recherche ou la page Web désirée. La conséquence pour tous les sites utilisant ce type de publicité verra leur trafic mobile chuter à partir de l’hiver 2017.

Prenez-en bonne note, certaines pratiques sont admises à partir du moment où elles sont utilisées de manière responsable :

  • Les interstitiels découlant d’une obligation légale (autorisation des « cookies », interdiction au 18 ans et moins, etc.);
  • Les interstitiels dont la taille est raisonnable et qui se ferment rapidement;
  • Les boites de dialogue permettant de se connecter à un compte (messagerie, mur à péage, etc.).

 

En tant qu’annonceurs, vous devrez donc vous soumettre aux nouvelles règles et trouver d’autres moyens d’améliorer votre référencement organique, rechercher d’autres moyens de générer du trafic et continuellement améliorer l’expérience des utilisateurs sachant qu’une grande proportion de l’audience consulte votre site ou page Web à partir d’un support mobile.

 

Consultez un expert GENI pour optimiser votre expérience utilisateur et améliorer votre référencement! 

 

Sources : 

http://searchengineland.com/interstitialgeddon-google-warns-will-crack-intrusive-interstitials-next-january-257252

http://www.journaldugeek.com/2016/08/24/mobile-google-sanctionner-pop-up-interstitiels/

http://www.webrankinfo.com/dossiers/referencement-mobile/interstitiel-intrusif

http://www.arobasenet.com/2016/03/google-penalite-faux-interstitiels-appli-2783.html

http://www.abondance.com/actualites/20150902-15505-google-va-penaliser-les-sites-mobiles-qui-affichent-des-interstitiels.html

http://www.leptidigital.fr/webmarketing/seo/google-penaliser-interstitiels-popups-mobile-2017-9002/

 

bool(false)