Retombées du réseau social Facebook at Work (FB@Work)

Vous êtes irrité de prendre par surprise vos employés sur Facebook en train de clavarder avec leurs amis lors des heures de travail? Les courriels que vous envoyez prennent du temps à être lus et répondus? Et bien, il semblerait bien que ces problèmes soient sur le point d’être résolus. En effet, Facebook a lancé tout dernièrement le projet pilote du réseau social d’entreprise Facebook at Work (FB@Work) qui se veut en fait une nouvelle façon efficace d’augmenter la collaboration au sein des entreprises. Cette nouvelle plateforme de Facebook, qui a tous les traits habituels de la plateforme courante, se veut toutefois spécifiquement destinée aux entreprises qui, elles, pourront créer leurs propres réseaux privés où seuls leurs employés auront accès.

Nous avions discuté des différents avantages et désavantages propres à cette nouvelle plate-forme ici . Cinq mois plus tard, cette nouvelle stratégie développée par Facebook n’est pas encore tout à fait à point. Il semblerait qu’on continue d’en faire l’essai dans certaines firmes réputées, toutefois l’outil devrait être accessible à tous d’ici la fin de l’année 2016.

C’est sans surprises que de récentes données démontrent le grand potentiel du réseau social en entreprise. En effet, Fb@Work a été testé dernièrement auprès de la firme Weber Shandwick qui est l’un des principaux cabinets de relations publiques avec des bureaux dans les principaux médias, les grandes entreprises et les institutions gouvernementales partout dans le monde. Concrètement, Fb@Work aurait contribué à augmenter le travail d’équipe au sein de l’entreprise. L’article de Danny Kucharsky de Marketing Mag met en lumière les résultats d’un sondage interne passé chez Weber Shandwick, qui prouverait que 40 % des employés de la firme se sentaient plus proche de leurs collègues suite à l’implantation du réseau social dans l’entreprise. 

Weber Shandwick est devenue la première grande entreprise de relations publiques à réellement adopter Fb@Work pour l’ensemble de ses employés suite à un essai projet-pilote qui avait été réalisé l’an dernier. L’entreprise a rapidement vu les bénéfices de la plate-forme (réseau fermé, améliore les communications d’entreprises, accroît la productivité et réduit le flux de courriels, simple à utiliser), c’est pourquoi elle a décidé aujourd’hui de continuer à l’utiliser.    

Fb@Work est maintenant disponible pour 100 employés de Weber Shandwick au Canada et plus de 3 500 employés dans le monde entier. La firme de relations publiques est donc la deuxième entreprise canadienne à adopter le nouveau service offert par Facebook après Canadian Tire.

Selon Adam Wall, vice-président exécutif, opérations numériques et service à la clientèle au bureau de Toronto de Weber Shandwick : « Être dans les premiers à adhérer à la plate-forme est un avantage en terme de communication entre les différentes parties prenantes notamment les clients et les employés ». Wall souligne également le fait que la plate-forme a amélioré la capacité de la firme à collaborer et à adopter de meilleures pratiques. Sans contredit, ce changement organisationnel a permis une meilleure esprit et cohésion d’équipe.

Il ajoute d’ailleurs que le nouveau réseau social ne viendra pas supplanter les autres systèmes utilisés par Weber Shandwick comme l’outil Slack, il voit plutôt Fb@Work comme un ajout notable qui viendra se marier à leurs systèmes déjà mis en place. Un des grands avantages de FB@Work est sa simplicité d’utilisation qui est très semblable à Facebook. Cela dit, peu ou pas de formations est nécessaires auprès des employés avec cette nouvelle implantation. Selon lui, Fb@Work présente une légère lacune et lui conseillerait de travailler davantage sur sa fonction de partage de documents ainsi que sur ses fonctions d’édition en temps réel avant de lancer le réseau social d’entreprise au grand public.

Enfin, il s’agit des résultats concrets à un cas en particulier. Par contre, d’autres entreprises telles que Heineken, Coldwell Banker et la Banque Royal de Scotland figurent parmi les entreprises qui utilisent Fb@Work. En voyant de si grosses entreprises emballées par la nouveauté de Facebook, on ne peut s’empêcher de croire que le réseau social en entreprise sera prometteur. D’ici là, on a qu’à être patient avant sa sortie.

 

Vous avez des questions? Contactez GENI!

 

Source : http://www.marketingmag.ca/jobzone-news/facebook-at-work-elevates-teamwork-at-weber-shandwick-171733

 

bool(false)